Ail, Angélique, Arnica, Aubépine, Basilic, Élixirs français

Basilic, ail

Dans cet article, je vais aborder la question de 5 élixirs (ail, angélique, arnica, aubépine et basilic), élaborés à partir de fleurs très communes en France. On trouve ces plantes dans les jardins, ou bien sauvages dans les prés ou les bois. Toutes possèdent, comme la plupart des fleurs de Bach, des propriétés médicinales connues depuis des siècles.

Ail

En phytothérapie, depuis plusieurs années, l’ail a fait l’objet de nombreuses études scientifiques qui ont mis en évidence ses principales vertus. Il stimule le cœur, facilite la circulation, lutte contre l’hypertension, chasse et prévient les infections respiratoires, purifie l’intestin… Il a même des vertus anti cancérigènes avérées. L’ail devrait donc avoir une place de choix dans nos repas, pour le plus grand bien de notre santé.

En ce qui concerne les sensations/sentiments (selon de Dr Bach), l’ail est bénéfique si vous êtes victime de peurs qui paralysent votre volonté. Vous vous sentez en insécurité permanente. Il ne s’agit pas de la peur vaincu par le Mimulus et qui concerne les timides ou ceux qui ne métrisent pas des peurs d’origine nerveuse. Il s’agit de peurs profondes, métaphysiques presque. Ces peurs constantes fragilisent votre métabolisme et vous êtes peut être victime d’infections ORL ou urinaires à répétition. L’ail est donc recommandé dans ces cas là.

Angélique

En phytothérapie, l’angélique possède de réelles propriétés antibactériennes, apéritives, stomachiques, anticonvulsives, sédatives, diurétiques, immunologiques et vasodilatatrices. Elle aurait aussi une activité sur certaines tumeurs. Toutes ces propriétés, sont scientifiquement reconnues. Voici les troubles qu’elle soulage :

  • Anémie
  • Asthme
  • Baisse de libido féminine
  • Digestion difficile (acidité gastrique, ballonnements, aérophagie, vomissements…)
  • Fatigue sexuelle masculine
  • Hépatisme
  • Insomnies dues à une trop grande nervosité
  • Migraines (d’origine nerveuse ou digestive)
  • Palpitations
  • Problèmes ORL (rhumes, bronchite…)
  • Règles douloureuses ou insuffisantes

En externe, les compresses et massages avec une décoction permettent de lutter contre les douleurs musculaires ou articulaires et notamment les rhumatismes.

Il existe enfin d’innombrables préparations pharmaceutiques, liqueurs, baumes à base d’angélique.

En ce qui concerne les sensations/sentiments (selon de Dr Bach), utilisez l’angélique si vous avez peur de l’inconnu. Vous êtes souvent en relation avec la mort, soit parce que vous luttez contre la maladie, soit parce que vous êtes en contact permanent avec des personnes très malades ou mourantes.

Arnica

En phytothérapie, les principes actifs de l’arnica (huile essentielle, résine, tanin, acide malique…) ont une action qui peut être foudroyante  sur le système nerveux ou cardiaque. Ne vous aventurez donc pas à prendre de l’arnica en interne, même à faible dose. En externe, les cataplasmes de feuilles, de pétales ou de rhizome sont très efficaces contre les chocs, les entorses, les douleurs musculaires, les problèmes circulatoires et même les blessures refermées. En effet, la plante possède des propriétés cicatrisantes, astringentes et anti inflammatoires remarquables.  Il est plus pratique d’utiliser des crèmes toutes prêtes à base d’arnica que l’on trouve en pharmacie. Arnica montana est l’une des grandes réussites de l’homéopathie ; lorsque l’on applique de l’arnica montana à un enfant qui a fait une chute, le bleu, l’œil au beur noir ou la bosse ne sortent pas.

En ce qui concerne les sensations/sentiments (selon de Dr Bach), l’élixir d’arnica a un peu les mêmes vertus que le médicament homéopathique : il soulage les chocs. On pourrait donc considérer qu’il fait double emploi avec Rescue Remedy. Mais arnica a une particularité très intéressante : il répare les dommages  causés par un choc, même ancien, même s’il s’est déroulé sur la durée. C’est donc l’un des élixirs de choix pour soulager les personnes qui ont vécu un traumatisme répété, comme la prise de drogues, la violence conjugale, le harcèlement sexuel. Il est donc aussi conseillé de l’ajouter dans les composés (avec d’autres élixirs qui correspondent à la personnalité des malades) lorsque l’on prépare un remède pour lutter contre la toxicomanie, l’alcoolisme ou le tabagisme.

Aubépine

C’est à la fin du XIXème siècle que des médecins, américains et européens, ont découvert les effets bénéfiques de l’aubépine sur le fonctionnement cardiaque. Cette plante doit ses principales propriétés à ses flavonoïdes, des substances qui détendent et dilatent les artères coronariennes, et qui agissent comme anti oxydants : elles  font baisser le risque de dégénérescence des vaisseaux sanguins. L’aubépine améliore la contraction du muscle cardiaque, possèdes des effets anti arythmiques, hypotenseurs, et c’est un léger sédatif. On l’indique donc le plus souvent en cas de palpitations, d’hypertension, de nervosité et de troubles du sommeil. Le Dr Leclerc, célèbre phytothérapeute, la conseillait aussi contre les bouffées de chaleur et l’irritabilité dues à la ménopause.

Bien entendu, il n’est pas question de soigner, chez soi, avec quelques tisanes, un grave problème cardiaque ou circulatoire… Mieux vaut en laisser le soin aux médecins qui jugeront ou non de l’opportunité de prescrire un médicament à base d’aubépine.

En revanche, on peut très bien employer les vertus de cette plante pour lutter contre l’appréhension, la nervosité, les difficultés d’endormissement, l’hypertension, la manifestation de l’angoisse et surtout les palpitations pour lesquelles elle est d’une très grande efficacité.

Pour les infusions, il faut mettre 20g de pétales secs pour ½ litre d’eau : boire 2 à 3 tasses par jour, surtout avant le coucher.

En ce qui concerne les sensations/sentiments (selon de Dr Bach), aubépine est conseillée si vous vivez des situations conflictuelles avec votre entourage. Plus que les raisons du conflit, c’est la perturbation de vos relations qui vous blesse. Comme si vous n’arriviez pas à prendre de la distance. Du coup, un petit mot de travers ou bien un réel désaccord vous rendent malheureux. Pensez aussi à aubépine si vous vivez une séparation mal acceptée : deuil, divorce, chagrin d’amour…

Basilic Blanc

Traditionnellement, en Grèce et en Italie, le basilic possède un symbolisme à al fois funéraire et érotique. Quand les amoureux se querellaient, leur entourage leur faisait avaler de grandes salades de basilic !

Pour votre consommation culinaire ou phytothérapique, préférez le frais, car la plante sèche perd la plupart de ses propriétés. Tous vos plats, grâce au basilic, deviendront plus digestes. Le basilic est un tonique nerveux, un antispasmodique, un stomachique, un antiseptique intestinal, un sédatif, un pectoral… Il est conseillé dans les cas de nervosisme (surmenage intellectuel, angoisses, migraines, insomnies…), de coqueluche, de rhume, de nausées et de vomissements. Il est réputé comme aphrodisiaque léger. Le basilic favorise la lactation chez les femmes qui allaitent leur bébé. On l’utilise aussi en infusion, en friction et sous forme d’huile essentielle.

En ce qui concerne les sensations/sentiments (selon de Dr Bach): vous n’arrivez pas à équilibrer votre sexualité avec les autres composantes de votre vie, soit parce que vos exigences empiètent sur vos idéaux et vos pensées soit au contraire parce que vous pensez que votre libido reste trop terne.

Pour en savoir plus sur les 38 remèdes de Bach, je vous invite à lire cet article.

Et pour la mise au point des élixirs, c’est par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *